Avec MaPrimeRénov’, le gouvernement rend l’aide à la rénovation thermique des logements plus simple, plus juste et plus efficace.

La transformation d’une partie du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en une prime unique, MaPrimeRénov’, ouverte depuis le 1er janvier 2020 aux propriétaires occupants aux revenus modestes et très modestes, est une première étape. La réforme sera finalisée en 2021 via l’élargissement de MaPrimeRénov’ à l’ensemble des propriétaires occupants. Dans le cadre du plan de relance, des primes exceptionnelles permettront également de bonifier les travaux qui font sortir le logement de l’état de passoire thermique et d’aider plus les rénovations globales et ambitieuses. MaPrimeRénov’ sera aussi ouverte aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs.

Nouvelles mesures

L’ouverture de MaPrimeRénov’ à tous s’accompagne de la mise en place de plusieurs bonifications :

  • un forfait rénovation globale pour encourager les travaux ambitieux qui permettent un gain énergétique de plus de 55 % ;
  • un bonus sortie de passoire pour accélérer la rénovation des 4,8 millions de logements énergivores (étiquette F ou G)
  • un bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A ;
  • un forfait accompagnement à maîtrise d’ouvrage (AMO), pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans leurs travaux.

Étape 1
Repérage du profil

• À chaque catégorie de revenus est associée une couleur • Je peux vérifier le profil sur Simul’aides :
👉www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides

Étape 2
Vérification des travaux éligibles et des aides

• je m’assure que mes travaux sont éligibles
• je m’informe sur le montant de l’aide auquel je peux prétendre

Étape 3
Demande MaPrimeRénov’

• je crée mon compte
• je dépose ma demande de subvention
www.maprimerenov.gouv.fr

Pour les mêmes travaux, MaPrimeRénov’ peut se cumuler avec les aides versées au titre des Certificats d’économies d’énergie (CEE), les aides des collectivités locales et celles d’Action logement. Par ailleurs ces travaux bénéficient de la TVA à 5,5%.

Les Certificats d’économies d’énergie bénéficient aux ménages et aux entreprises. Ces aides reposent sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie. Ils sont soit proposés directement par des fournisseurs d’énergie ou des délégataires, soit directement déduits sur le devis de vos travaux 

Pour en savoir + : www.faire.gouv.fr